Le Laser Diode en dentisterie : On n’arrête pas le progrès !

Le Docteur Sandy Cohen, dentiste à Paris 16 vous présente le laser Diode.

La technologie laser a tout d’abord fait ses preuves en médecine (dermatologie…) et en chirurgie (ophtalmologie…). Elle contribue également à l’amélioration de la qualité des soins dentaires.

Le laser diode est employé pour les tissus mous :
Gencives, muqueuses. C’est un laser à onde courte. Il s’agit d’une technique d’avenir pour conserver une bouche saine. Il nous aide beaucoup à améliorer le pronostic des traitements de parodontie (pour les dents déchaussées) et d’implantologie.

Il y a de nombreux avantages : 
    -    une absence de sang (meilleure visibilité pour le praticien) ;
    -    une absence d’anesthésie (le plus souvent) donc indolore ;
     -    d’être moins traumatisant que les techniques traditionnelles en évitant la chirurgie.
    -    Cicatrisation plus rapide et moins de douleurs post opératoires (moins de réactions inflammatoires) 

Attention, la seule précaution à prendre est le port de lunettes spécifiques pendant la séance.

Le laser diode a de nombreuses indications :

    -    décontamination et désinfection des poches parodontales (surfaçage, curetage)
    -    guérison des infections osseuses et préparation à la mise en place des implants 
    -    traitement endodontiques des racines.
    -    décontamination des tissus après extraction pour envisager une régénération osseuse (en vue d’implants par exemple) ;
    -    ablation du frein (surtout chez les enfants) sans anesthésie ;
    -    blanchiment dentaire ;
    -    réaligner la gencive de dents antérieures ;
    -    aphtes, herpès ;
    -    traitements des ADAM et douleurs musculaires faciales et articulaires des ATM des patients fibromyalgiques ;
    -    guérir les infections autour des implants (péri-implantites).

Le laser permet aussi de couper des tissus mous, des incisions réduites et donc une chirurgie mini invasive pour les freins et pour les traitements de certaines parodontites.

En bref, il permet le traitement indolore, et rapide au cabinet dentaire :

    -    des racines dentaires.
    -    des dents déchaussées (parodontie).
    -    des aphtes, 
    -    des chirurgies des gencives.
    -    des freins.
    -    des régénérations osseuses après extraction dentaire.
    -    du  blanchiment.
    -    des douleurs des ATM, de la face, de la tête et du cou.
    -    des infections gingivales et/ou osseuse (complications) autour des implants.