Questions sur les implants dentaires

Le Docteur Sandy Cohen, dentiste à Paris 16 vous présente une rubrique de questions-réponses sur les implants dentaires.


A la différence d’un bridge, l’implant est une vis en titane (matériau biocompatible et très résistant) de forme généralement cylindrique qui, insérée dans l’os de la mâchoire, sert de racine artificielle sur laquelle le praticien pose une couronne afin de reconstituer la dent manquante. L’implant s’intègre bien à la mâchoire et ne se carie pas.

 

 

1)    POURQUOI UN IMPLANT?

Son objectif est double : esthétique et fonctionnel (remplacer une ou plusieurs dents absentes).
Alliant solidité, stabilité, esthétique et confort, l’implantologie possède aussi des atouts au niveau de la santé. En stimulant l’os maxillaire lors de la mastication, il évite la fonte osseuse.  Il permet également de combler un vide, de stabiliser les dents voisines qui auraient tendance à s’affaisser afin de redonner une mastication solide et un beau sourire, avec tout ce que cela implique en bénéfices sur la santé et le moral.

La solution implantaire est un moyen d’accroître votre confort de vie :
-    en stabilisant votre prothèse amovible actuelle ;
-    ou en permettant de nouvelles dents prothétiques fixes.

Les implants sont la solution à l’édentation :

  • Ce sont des répliques des dents naturelles,
  • Ils préservent les dents adjacentes car il n’y a pas besoin de les tailler comme lors de la pose d’un bridge.
  • Il s’agit de la seule méthode de remplacement des dents qui préserve l’os de la mâchoire et favorise sa densité par stimulation endo-osseuse.
  • Ils permettent une meilleure répartition des forces : les pressions sont réparties non seulement sur les racines des dents naturelles mais également sur les implants.
  • Des études cliniques ont prouvé que les implants permettent d’obtenir d’excellents résultats sur le long terme.

 

2)    LE PROTOCOLE

Premier temps : La mise en place d’implants dentaires.
Il se déroule sous anesthésie locale (sans être à jeun) sous couverture antibiotique. Un contrôle post-opératoire est nécessaire 7 à 14 jours plus tard.
L’implant est laissé plusieurs mois (en fonction de la densité osseuse) à l’intérieur de la mâchoire, à l’abri des sollicitations extérieures pour qu’il s’intègre dans l’os sans être rejeté (c’est la phase d’ostéointégration des implants durant laquelle des jonctions naturelles os/ alliage de titane vont se dessiner).

Deuxième temps : la décapsulation des implants.

De 3 à 6 mois après, le deuxième temps confirme la réussite de l’intervention implantaire. Une fois l’implant intégré à l’os, un pilier est installé sur l’implant. Des couronnes peuvent alors être placées sur ces piliers. Ces couronnes peuvent être réalisées en céramo-métallique ou entièrement en céramique.